Vous êtes ici

Prix de la fondation LIMAGRAIN

Présentation
Ce prix annuel (1 525 euros) récompense des recherches réalisées en amélioration des plantes. Les lauréats devront bien mentionner, dans leurs travaux, la marque de cette distinction décernée par l’Académie d’Agriculture de France et la Fondation d’entreprise Limagrain.
Candidature
Les propositions concernant l'attribution de ce prix peuvent être faites au Bureau par toutes les sections de l'Académie.
Attribution
Ce prix est attribué par un Comité composé du Bureau de l’Académie et d’un représentant du groupe Limagrain.

Liste alphabétique des lauréats de 2000 à 2017



Noms Montants Années
AUDERGON Jean-Marc 1.525 € 2014
BARRET Pierre 1.525 € 2015
BERNARD Michel 1.525 € 2003
BUDAR Françoise 1.525 € 2017
CADIC Alain 1.525 € 2011
DAVID Jacques 1.525 € 2007
DESPREZ Bruno 1.525 € 2009
D'HONT Angélique 1.525 € 2010
GUERCHE Philippe 1.525 € 2013
GUIARD Joël 1.525 € 2002
JAHIER Joseph 10.000 F 2000
LÉCHAPPÉ Joël 1.525 € 2004
LECOQ Hervé 5.000 F 2001
LEFEBVRE Véronique 1.525 € 2014
LUCAS Hélène 1.525 € 2016
PEREZ Pascual 1.525 € 2008
PITRAT Michel 5.000 F 2000
RENARD Michel 1.525 € 2006
RICROCH Agnès 1.525 € 2012
TOPPAN Alain 1.525 € 2005

2017

1 525 €

Françoise BUDAR, pour sa trajectoire scientifique exemplaire alliant recherche fondamentale et application et son expertise au service de l’amélioration des plantes et de la production végétale. (Rapporteurs : Yvette Dattée, André Gallais, Georges Pelletier et Dominique Job).

2016

1 525 €

Hélène LUCAS, pour son parcours exceptionnel, grâce à ses hautes qualités scientifiques, son enthousiasme, sa force de travail et son aptitude à fédérer chercheurs, équipes et institutions, tant au niveau national qu'international, en particulier dans le domaine de la génomique des céréales. (Rapporteurs : Yvette Dattée, Christian Ferault, André Gallais, Georges Pelletier).

2015

1 525 €

Pierre BARRET, pour son apport à la génétique du colza et maintenant à la génomique et aux biotechnologies du blé, ainsi que pour sa communication vers la société. (Rapporteurs : Yvette Dattée, André Gallais, Georges Pelletier et Dominique Job).

2014

2 prix de 1.525 €

Jean-Marc AUDERGON, pour l’acquisition de nouvelles connaissances sur l’abricotier ; le développement d’une gamme de variétés innovantes en partenariat public-privé. (Rapporteurs : Yves Lespinasse et Françoise Dosba).

Véronique LEFEBVRE, pour ses travaux sur les résistances complexes aux bio-agresseurs, son expertise internationale sur les marqueurs moléculaires et sa contribution à la sélection assistée par marqueurs chez le piment, la tomate et la pomme de terre. (Rapporteurs : Yvette Dattée et Hervé LECOQ).

2013

1.525 €

Philippe GUERCHE, pour son engagement exemplaire pour aborder avec énergie et enthousiasme des thématiques de recherche inexplorées et son expertise en matière de biotechnologies végétales au service de l’amélioration des plantes. (Rapporteurs : Yvette Dattée, Catherine Regnault-Roger et Georges Pelletier).

2012

1.525 €

Agnès RICROCH, pour ses efforts dans la défense la plus objective possible de l’intérêt des biotechnologies végétales pour une agriculture durable, tant par son enseignement qu’au niveau de la société. (Rapporteurs : Catherine Regnault-Roger et André Gallais).

2011

1.525 €

Alain CADIC, pour sa contribution à la création de nouvelles variétés d’arbustes ornementaux occupant une place significative sur les marchés national et international (Rapporteur : Yves Lespinasse).

2010

1.525 €

Angélique D’HONT, pour la qualité de ses travaux qui associent étroitement les techniques de cytogénétique moderne, de biologie moléculaire à l’étude génétique et au programme d’amélioration d’une espèce complexe au plan génétique : la canne à sucre. (Rapporteur : Yvette Dattée).

2009

1.525 €

Bruno DESPREZ, pour le rôle qu’il joue dans le développement d’une entreprise de sélection grâce à son aptitude au management et à son expertise scientifique. (Rapporteur : Jean-Claude Pernollet).

2008

1.525 €

Pascual PEREZ, pour sa remarquable contribution au développement de la génomique végétale au service de l’amélioration des plantes bien au-delà de son entreprise. (Rapporteurs : André Gallais et Georges Pelletier).

2007

1.525 €

Jacques DAVID, pour l’originalité de sa contribution aux recherches sur l’analyse et la gestion des ressources génétiques des plantes cultivées. (Rapporteur : André Gallais).

2006

1.525 €

Michel RENARD, directeur de recherche à l’INRA de Rennes, pour ses travaux remarquables sur la génétique et l’amélioration du colza et l’ensemble de son action au service de la filière oléagineux et de l’amélioration des plantes. (Rapporteur : André Gallais).

2005

1.525 €

Alain TOPPAN, ingénieur de recherches de la Société BIOGEMA, pour ses efforts d'intégration des biotechnologies en amélioration des plantes et sa participation très active dans la mise en place de la réglementation et des essais au champ des plantes génétiquement modifiées. (Rapporteurs : André Gallais, Georges Pelletier et Jean-François Morot-Gaudry).

2004

Joël LÉCHAPPÉ, ingénieur de recherches INRA, directeur de la station nationale d'essais de semences, pour ses qualités d'organisation et ses activités nationales et internationales en matière de méthodologie d'étude de la qualité des semenses. (Rapporteurs : Yvette Dattée et Philippe Gracien).

2003

Michel BERNARD, directeur de recherches INRA, Centre de Clermont-Ferrand, pour sa contribution à la connaissance génétique des céréales à pailles et les géniteurs et variétés qu'il a créés. (Rapporteurs : André Cauderon et Pierre Devaux).

2002

Joël GUIARD, directeur adjoint du GEVES à la Minière, pour son expertise dans la connaissance des variétés végétales et des méthodologies nouvelles de marquage génétique pour les contrôles réglementaires. (Rapporteurs : Yvette Dattée, Claude Hutin et Jean Marrou).

2001

Prix de 10 000 F à partager également entre :

Hervé LECOQ et Michel PITRAT, directeurs de recherches à l'INRA, Stations de pathologie végétale et d'amélioration des plantes maraîchères à Montfavet, pour leurs travaux sur la résistance des cucurbitacées au virus de la mosaïque, ainsi que pour l'efficience de leur approche pluridisciplinaire. (Rapporteur : Jean Marrou).

2000

1 prix de 10 000 F

Joseph JAHIER, directeur de recherches au Laboratoire d'amélioration des plantes à l'INRA de Rennes, pour ses travaux de cytogénétique sur le transfert à des espèces cultivées de gènes de résistance à des parasites et à des ravageurs que l'on ne sait pas contrôler directement. (Rapporteur : Yvonne Cauderon).