Vous êtes ici

Histoire de l'AAF

Histoire

L'Académie d'Agriculture de France descend en ligne directe de la Société d'Agriculture de la Généralité de Paris, fondée en 1761 par Louis XV.

Constituée de personnalités les plus éminentes dans le domaine de l'agronomie (DUHAMEL du MONCEAU, BUFFON, LAVOISIER, MALESHERBES, VILMORIN...), elle a vu le jour en plein "siècle des lumières", à un moment où il devenait essentiel de développer l'agriculture de notre Pays en utilisant et en améliorant les techniques disponibles. Dès 1788 le Roi, qui l'a pris sous sa protection directe pour bien montrer tout l'intérêt qu'il portait à cette institution "académique" désignée désormais sous le nom de Société Royale d'Agriculture, lui a confié comme mission principale de constituer un thésaurus des connaissances agronomiques de l'époque, puis de soumettre celles-ci à une discussion approfondie au cours des réunions hebdomadaires, avant que celles-ci soient diffusées en vue de la modernisation de l'agriculture, d'abord auprès de son Conseil, ensuite dans l'ensemble du pays.

C'est ce que l'Académie a continué à faire depuis cette époque avec le concours d'éminentes personnalités : BOUSSINGAULT, PASTEUR, Marcellin BERTHELOT..., tout en s'adaptant à l'évolution des choses afin d'assurer la pérennité de sa mission (cf. infra Historique des statuts). Celle-ci a ainsi été amenée à déborder le cadre classique de l'agriculture au sens large (culture, élevage, pisciculture, forêts) pour s'investir dans les problèmes d'alimentation et d'environnement, qui sont devenus si cruciaux de nos jours. De ce fait, le triptyque "Agriculture, Alimentation, Environnement", envisagé dans ses rapports avec la société et les territoires, a été récemment ajouté à l'appellation de base "Académie d'Agriculture de France" pour mieux caractériser les préoccupations actuelles de notre Compagnie.

Historique des statuts

Depuis sa fondation en 1761, une série de textes réglementaires a permis de préciser et d'adapter au cours du temps le statut officiel et les règles pratiques de fonctionnement de la Compagnie.

La première Société d'Agriculture a été fondée par un décret pris en Conseil d'État, à la demande du Roi Louis XV le 1er mars 1761 et sur le rapport du Contrôleur général BERTIN ; elle concernait au départ la Généralité de Paris. Devant l'importance que le Gouvernement entendait donner à l'agriculture au plan national, le Roi Louis XVI lui assigna le titre de Société Royale d'Agriculture à la suite des lettres patentes du Baron de BRETEUIL et avec des dispositions réglementaires mises au point par le Conseil d'État en date du 30 mai 1788.

Supprimée par la Convention en 1793 (8 août 1793) comme toutes les Académies et Sociétés royales patentées et dotées de l'Ancien Régime, cette Société revit le jour sous une nouvelle forme à la suite d'un décret du 7 fructidor an XII (1798) sous l'impulsion de François de NEUFCHATEAU ; puis divers Régimes qui se sont succédés se sont intéressés à son titre et à son fonctionnement : ordonnances du 4 juillet 1814, 4 février 1815, 9 octobre 1833 ; décrets du 2 mars 1848 (avec mise en place des sections) et du 26 mai 1860. Quant à sa forme actuelle, elle résulte d'un décret pris, après avis du Conseil d'État, par le Président de la République, le Maréchal de MAC MAHON, en date du 23 août 1878 et sa dénomination comme Académie d'Agriculture de France par un décret du Président de la République, Raymond POINCARE, en date du 23 février 1915.

Depuis cette époque, les règles de fonctionnement ont été réaménagées à plusieurs reprises : décret du 8 décembre 1979, puis décrets du 10 mars 1986 et du 14 mars 1986. Enfin, suite à un décret pris par le Président de la République, Jacques CHIRAC, après avis du Conseil d'État, en date du 14 juin 1995, un règlement intérieur très détaillé a été établi fixant notamment les droits et les devoirs de ses membres.

Elles est reconnue d’utilité publique (décret du 23 Août 1878). Monsieur le Président de la République est son protecteur, et Monsieur le Ministre de l’Agriculture en est le président d’honneur.

Siège de l'Académie

Il est situé depuis 1878 à Paris, au 18 rue de Bellechasse 75007 dans l'Hôtel que la Compagnie a fait construire grâce à l'aide de notre Confrère Amédée de BEHAGUE et à l'action persévérante du Secrétaire perpétuel de l'époque Jean Augustin BARRAL.

Le 18 rue de Bellechasse, Paris 7ème, siège de l’Académie d’Agriculture de France

Elle y tient séance tous les mercredis à 14 h 30 (séances ouvertes au public) ; c'est aussi là que sont rassemblés ses bureaux, sa bibliothèque et ses archives.

Auparavant, la Compagnie avait siégé successivement à l'Hôtel de l'Intendant de Paris, au Palais du Louvre, à l'Hôtel de Ville, puis dans le Palais abbatial de Saint-Germain des Prés, enfin à la Société Nationale d'Horticulture de France.

Missions

L’Académie d’Agriculture de France a pour mission de contribuer, dans les domaines scientifique, technique, économique, juridique, sociale et culturel à l’évolution de l’agriculture et du monde rural.

Elle étudie sous leurs aspects nationaux et internationaux, les questions concernant :

- la production, la transformation, la commercialisation, la consommation et l’utilisation des produits de l’agriculture, de la forêt, de la pêche et de l’aquaculture en eau douce, ainsi que leur valorisation à des fins alimentaires ou autres
- la gestion des ressources naturelles, en relation avec l’aménagement de l’espace rural, dans un souci d’amélioration de l’environnement et plus généralement de la qualité de vie
- les activités de l’ensemble de la population rurale et ses rapports avec le monde urbain.

Elle donne des avis sur toutes questions relevant de sa compétence, et notamment sur celles dont elle est saisie par le gouvernement.

Elle récompense par des prix et des médailles ou diplômes les auteurs de travaux qui ont contribué à l’avancement des sciences, des techniques ou de l’économie.

Elle assure des liaisons avec les institutions françaises ou étrangères dont l’objet est voisin du sien.
Elle apporte sa contribution à l’histoire de l’agriculture et du monde rural.

L'Académie a participé pour la 1ère fois aux Journées européennes du Patrimoine le samedi 17 septembre 2016.
(voir les pièces jointes ci-dessous)