Vous êtes ici

Jean- François COLOMER, Président de l'Académie d'Agriculture pour l'année 2012

Jean-François Colomer a été élu correspondant national de l'Académie en 2001 puis membre titulaire en 2004 au sein de la section IX.
Il a animé le groupe « communication » de notre Compagnie dès sa création.
Son élection à la présidence de l'Académie pour l'année 2012 peut être interprétée comme l'expression d'une volonté affirmée de notre Institution de communiquer vers un public beaucoup plus large que le seul milieu scientifique.
En effet c'est la première fois qu'un journaliste, au sens actuel du terme, est appelé à exercer cette responsabilité.
Au delà de la personnalité de Jean-François Colomer, ce choix peut s'expliquer par la prise de conscience du milieu agricole en général de la nécessité de communiquer avec le reste de la société. Les grands enjeux de l'agriculture au niveau mondial, les innovations technologiques, l'évolution des techniques de production qui souvent sont montrées du doigt, doivent faire l'objet d'une large pédagogie afin d''être acceptées par l'opinion publique.
Les hasards de la vie, les goûts et les expériences professionnelles très variées de Jean-François Colomer le destinaient, pourrait-on dire, à cette mission d'ouverture.
Il se définit lui-même comme un « grand voyageur » qui a parcouru le monde (tous les continents sauf l'Australie), curieux de faire des découvertes, d'aller vers les autres afin de découvrir les gens dans leur diversité et désireux de créer des espaces de dialogue.

Né le 6 octobre 1939, sa première jeunesse jusqu'à l'âge de 12 ans, passée en Indochine où il vécut une période mouvementée lors de l'invasion japonaise, a sans doute été une période favorable pour développer son envie de découvrir, de comprendre, de comparer, et de resituer tout ce qu'il voyait dans un contexte plus large.
Après des études secondaires en France au lycée Lakanal à Sceaux puis au Lycée Henri IV à Paris, il a intégré l'ESITPA où son mémoire de fin d’études a porté sur les relations « sol-plante-animal », après un an passé au Centre de recherche sur les engrais de Péchiney Saint-Gobain à Antony.
Il est également diplômé en Économie rurale du Conservatoire National des Arts et Métiers, et a été auditeur du séminaire d’ethnologie sociale de Chombart de Lauwe à l’Institut des Hautes Études.

Après son service militaire dont il est sorti lieutenant honoraire de l'infanterie de Marine, sa vie professionnelle a commencé en 1964 et a été riche en expériences : chargé d’études au Centre d’études pour le Ruralisme et l’aménagement des campagnes (CERAC), il fut ensuite ingénieur d’études (commercialisation des produits végétaux), puis chef du service économique, et chef de la division études et méthodes de la FNCETA. C'est dans cette structure qu'il a participé à l’ensemble des publications (Special Ceta, Techni Ceta et Entreprise Agricole) et pris le « virus » journalistique.

De 1969 à 1973 il a fait ses premières armes comme pigiste au Figaro Agricole, puis :
- il devient reporter puis rédacteur en chef du Figaro Agricole (mensuel) puis de l’Agricole (hebdo),
- il est nommé chef de rubrique au service « Économie-Finance-Bourse » du Figaro et parallèlement membre du bureau de la Société des Rédacteurs du même journal,
- il devient rédacteur en chef de la revue Le Producteur Agricole Français (édité par l’AGPB),
- enfin, il est nommé rédacteur en chef adjoint puis rédacteur en chef de La France Agricole, puis directeur des rédactions du Groupe France Agricole et conseiller du PDG.

Parallèlement à sa carrière de journaliste il a exercé de nombreuses responsabilités associatives dans les secteurs de l'agriculture et de la communication où il a pu satisfaire son goût pour la prospective ainsi que ses aptitudes à mener une réflexion stratégique et la mettre en œuvre :
- président du Comité d’orientation de la Société des Agriculteurs de France, après en avoir été élu président,
- membre de la Commission de terminologie et de néologie auprès du ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche et des Affaires Rurales,
- administrateur du Saint Hubert Club de France,
- administrateur et ancien vice-président de la SITMAFGR (acteurs du machinisme agricole et génie rural),
- membre du conseil d'administration du SYRPA qui regroupe les professionnels de communication en agriculture, et à ce titre il a animé de nombreux colloques, tables rondes et débats et a assuré la présidence du jury des « Victoires des agriculteurs »,
- membre des jurys du Grand prix de gestion des agriculteurs des Banques populaires et du Concours des lycées agricoles organisé par le Conseil supérieur du notariat,
- membre du comité de rédaction du Club DEMETER.

Il fut également dans le secteur de la presse :
- président de l’Association française des journalistes agricoles (AFJA),
- président d’EUROFARM (Club réunissant les principaux journaux agricoles de 17 pays européens).

En matière de pratique agricole, il a participé de 1980 à 1994 à une société civile d'exploitation de 280 hectares en Seine et Marne (grandes cultures), dirigée par son épouse.

Jean-François Colomer a publié de nombreux articles et éditoriaux ainsi qu’un livre avec René Groussard aux Éditions France Agricole « Vive l’Agriculture, le politique, les hommes, le vivant ».

Passionné de chasse, par goût de la nature et des rapports humains, il a présidé une société de chasse pendant 42 ans.
Il est chevalier de la Légion d'Honneur et officier du Mérite Agricole.

Auteur: 
Pierre Cagnat, section 9