Vous êtes ici

Pierre MARTIN

Real name: 
Pierre MARTIN

Pierre MARTIN

Membre correspondant, le 17/06/1981
Vous devez être connecté en tant que Membre pour accéder aux coordonnées personnelles.
Date décès
09/12/2016
Éloge

Pierre MARTIN

Pierre Martin, né le 28/10/1921, élu membre correspondant de l'AAF en 1981, memebre de la section 1 "Productions végétales", nous a quittés le 9 décembre 2016, à l'âge de 95 ans.

Il a été un des grands sélectionneurs français de blé de la deuxième moitié du XXème siècle. Il était Ingénieur Agronome de l'Institut national Agronomique de Paris, de la promotion 1942, dont faisaient également partie André CAUDERON et Victor DESPREZ, ses amis de toujours.

Recruté par André de VILMORIN, il entre aux Etablissements VILMORIN – ANDRIEUX quelques années après la fin de la deuxième guerre mondiale. Il fut le créateur de variétés de blé remarquables, avec en particulier les variétés MOISSON et CAPITOLE, véritables innovations en productivité et en qualité, variétés précoces, adaptées (tiges courtes) aux nouvelles techniques de récolte  avec l'apparition des moissonneuses batteuses. Suivra REX, variété de printemps, cultivée sur de grandes superficies en Ile de France, particulièrement lors des années 1960-1962, époque où sévissaient encore de grands froids hivernaux  destructeurs des ensemencements de l'automne précédent. Cette variété alliait productivité et qualité boulangère.

Pierre MARTIN sera à l'origine d'autres succès dans les années 1980 avec en particulier la variété THESEE... alors que son employeur ne s'appelle plus VILMORIN mais UCOPAC et que ses pépinières ne sont plus installées à Verrières-le-Buisson, mais à Verneuil L'Etang. La toute dernière commercialisation de l'une de ses variétés s'est seulement terminée au début des années 2000, soit une réussite étalée sur plus de 40 ans.

Ses croisements variétaux, ses choix des géniteurs et surtout ses techniques de recombinaisons par recroisements successifs et échelonnés, sont sans doute à l'origine de ses succès. Il apparaît aujourd'hui comme le digne successeur d'un des premiers sélectionneurs français de blé qui s'appelait Henry de VILMORIN.


Michel Simon et André Gallais