Vous êtes ici

L'investissement forestier en France en panne ? Quelles conséquences à terme ? Pourquoi et comment le redynamiser ?

15/11/2017 à 14h30
Animateur(s) :

L'investissement forestier conditionne l'avenir de la forêt et notamment de ses produits et services. Mais curieusement aucune statistique ne le relève. Lorsque l'on analyse un secteur industriel cette notion est majeure pour anticiper son futur. En matière forestière ce point semble ne jamais avoir été réellement considéré. Sans doute la notion est-elle plus délicate à traduire dans ce domaine. Une coupe d'éclaircie est un investissement d'avenir et elle est aussi en général une recette. La notion d'investissement est donc complexe en matière forestière. Son objet aussi, orienté bois, loisirs, écologie, où mixte par nature. Est-ce du fait de cette complexité que ce critère majeur abandonné ? Mais cette ignorance est pour autant extrêmement dangereuse car le critère d'abandon de notre espace boisé n'apparait pas alors que bien des perceptions qualitatives le mettent en évidence (par exemple, développement des friches arborées, maigre activité des pépinières pour la forêt de production...).
L'objet de la séance publique est de : i) tenter d'expliciter ce qu'est l'investissement forestier ; ii) quantifier les flux financiers publics et privés ; iii) illustrer son évolution; iv) établir des comparaisons internationales.

Introduction
Exposé(s)
Critères de qualification physique des investissements forestiers, indicateurs pertinents selon les objectifs suivis, aspects réglementaires et juridiques... comparaisons internationales
XXX, Ministère de l'Agriculture
L'investissement forestier en forêt publique : mesures, suivis, évolutions et perspectives
Albert MAILLET, Directeur forêts et risques naturels, ONF
L'investissement forestier en forêt privée : quelles évolutions ? Comment le relances (incitations financières, dont fiscalité) ?
XXX, Coopérative forestière
Conclusion