Vous êtes ici

Groupes de réflexions et de propositions

Agriculture biologique

Objectif

Le travail engagé en 2010 a débouché sur la publication d’un livre sur ce thème, intitulé « Le tout bio est-il possible ? » dans la collection « Clés pour comprendre » de l’éditeur Quae. Depuis, le groupe assure la veille scientifique sur ce thème.

Agriculture, filières et sécurité alimentaire

Objectif

le groupe « Agriculture, filières et sécurité alimentaire » a été mis en place début 2013. En considérant que les besoins alimentaires augmentent, que les inégalités sociales s’accentuent, que les marchés sont devenus très volatils, que les ressources naturelles risquent de s’épuiser et que la demande évolue rapidement, le groupe de travail a pour mission d’approfondir les points suivants : la sécurité alimentaire globale (les besoins, les productions et les échanges des grandes zones agricoles du monde), et la sécurité alimentaire territoriale, fondée sur l’optimisation des potentiels d’une région afin de satisfaire les besoins alimentaires locaux.

Liste de Membres du groupe :

Tomas Garcia Azcarate : Tomas.Garcia-Azcarate@ec.europa.eu
Gilles Bazin : gilles.bazin@agroparistech.fr
Jean-Paul Bonnet : bonnet.jean-paul@wanadoo.fr
Jean-Marie Bouquery : bouquery@noos.fr
Lucien Bourgeois : lucien.bourgeois@gmail.com
Jacques Brulhet : brulhet@free.fr
Jean-Paul Charvet : Jean-Paul.Charvet@wanadoo.fr
Hartwig de Haen : dehaen@gmail.com
Maurice-Paul Durand : gemodur@wanadoo.fr
André Gallais : gallais@moulon.inra.fr
Joseph Garnotel : joseph.garnotel@orange.fr
Léon Guéguen : leon.gueguen@free.fr
Jean-claude Guesdon jcguesdon@gmail.com
Jacques Guilpart : j.guilpart@mfconseil.fr
Luc Guyau : luc.guyau@wanadoo.fr
Michel Jacquot : michel.jacquot@skynet.be
jamet jean-paul : mjpjamet@noos.fr
Jean-Christophe Kroll : jc.kroll@agrosupdijon.fr
Phililppe Lacombe : philber.lacombe@aliceadsl.fr
Jérôme Lazard : jerome.lazard@cirad.fr
Pierre Marsal : pierre-marsal@wanadoo.fr
Bernard Mauchamp : papy.bombyx@wanadoo.fr
André Neveu : andreneveu@wanadoo.fr
Michel Petit : petitmichel@free.fr
Jean-Marie Pierre-Guy : jmpierreguy@wanadoo.fr
Jean-Louis Rastoin : rastoin@supagro.inra.fr
Jacques Risse : risse.jg@orange.fr
Henri Rouillé d'Orfeuil : rouille@cirad.fr
Bernard Roux : bernard.roux@agroparistech.fr
Komvali Seddoh : francisco-seddoh@orange.fr
Daniel Tessier : daniel.tessier@wanadoo.fr
Pierre-Henri Texier : texierph@gmail.com
Gérard viatte : gerard.viatte@ubiquando.com
 

Agricultures ultramarines

Objectif

Agroécologie

Objectif

Biocontrôle

Objectif

Raison d’être

Au cours des dernières années, les concepts d’agriculture écologiquement intensive, puis d’agroécologie ont été proposés à la société française et au monde agricole comme des orientations autour desquelles devait s’organiser le système de production alimentaire.

En matière de protection des cultures, ces concepts font largement appel à des moyens inspirés de la nature dont l’utilisation est présentée comme moins perturbante pour le milieu et la santé des personnes que les moyens de protection les plus couramment utilisés. Pour qualifier ce choix, on utilise très souvent des termes génériques tels que biocontrôle ou protection bio-intensive. Or la compréhension de ces termes est loin d’être partagée au sein de nos sociétés et les moyens de protection concrets que l’on range sous l’étiquette de biocontrôle varient selon les interlocuteurs. Ce qui génère de vrais débats dans les filières agricoles et même parmi les spécialistes de la protection des cultures. Pour ces raisons au moins, il est très souhaitable de se livrer à un effort de clarification.

Des membres de l’Académie d’Agriculture de France, appartenant à différentes sections et dont l’expertise recoupe en tout ou partie ce vaste sujet se sont réunis sous le nom de Groupe de travail Biocontrôle. Leur objectif à court terme est le suivant :

- définir ce qu’est le biocontrôle ;

- examiner les différents moyens de biocontrôle dont disposent nos agriculteurs ;

- dresser un état présent de leur mise en œuvre pour quatre cultures prises comme exemples : vigne, maïs, colza et bananier ;

- proposer une évaluation, la plus réaliste possible des perspectives d’adoption concrètes du biocontrôle à 5-10 ans en fonction des moyens existants et de ceux à venir.

Climat et agriculture

Objectif

Communication

Objectif

Cette cellule est chargée de faire connaître les travaux de l'Académie auprès de la société civile, des médias, de la presse et de toute organisation qui est susceptible d'être intéressée par les réflexions de la Compagnie.

Composée par un représentant de chaque section, elle est placée sous l'autorité de Jean-Pierre Guyonnet, Membre de l'Académie.

Membres

Daniel DATTÉE (section 1),
Jean-François BONTOUX (section 2),
Pierre DEL PORTO (section 3),
Marie-France CHEVALLIER-LE GUYADER (section 4),
Léon GUÉGUEN (section 5),
Jean-Claude PERNOLLET (section 6),
Michel-Claude GIRARD (section 7),
Any CASTAINGS (section 8),
Gil KRESSMANN (section 9),
Jean-Marie PIERRE-GUY (section 10).

Services de l'Académie

Téléphone : 01 47 05 10 37
Télécopie : 01 45 55 09 78
Courriel : contact@academie-agriculture.fr
site : www.academie-agriculture.fr

Administrateurs du site Internet :

Christine LEDOUX-DANGUIN
christine.ledoux@academie-agriculture.fr

Corinne MIGNÉ
corinne.migne@academie-agriculture.fr

Assistante de direction

Corinne MIGNÉ
corinne.migne@academie-agriculture.fr

Secrétariat

Sylvie VERGER
sylvie.verger@academie-agriculture.fr

Secrétaire de rédaction

Christine LEDOUX-DANGUIN
christine.ledoux@academie-agriculture.fr

Directeur et Rédacteur en chef

Gérard TENDRON

Consommation de viandes

Objectif

Eau et sécheresse

Objectif

le groupe « Eau » a poursuivi ses réflexions sur le thème des besoins en eau pour l’agriculture et procédé à une analyse économique de l’irrigation ;

Gaspillage alimentaire

Objectif

Groupe animé par Patrice Robichon (section 8)

Le « Gaspillage alimentaire » est un sujet inscrit dans le programme de travail de notre Compagnie.

Les objectifs du GT seront de qualifier et documenter sur des bases scientifiques ce qu’on entend par gaspillage alimentaire.
Et en particulier de:
-              Proposer une définition précise du gaspillage alimentaire,
-              Collecter et valider les chiffres du gaspillage alimentaire en France et dans le monde,
-              Quantifier les volumes gaspillés à chaque étape de la chaine alimentaire,
-              Définir des ordres de grandeurs et des indicateurs caractéristiques, et enfin pourquoi pas
-              Proposer quelques pistes de réflexion, voire des mesures pratiques pour le réduire tout au long de la filière alimentaire.

 

Groupe "Sols"

Objectif

Quelques chiffres :

  • L’artificialisation du sol augmente tous les dix ans en France de 6 000 km².
  • Au moins 20% des sols en France s’érodent plus vite qu’ils ne se forment.
  • Le changement climatique pourrait réduire de 20 à 80% le puits de carbone des sols d’Europe d’ici la fin du siècle (scénario A1B du GIEC).

            Longtemps délaissés par les pouvoirs publics et les médias, les sols reviennent sur le devant de la scène pour quatre raisons majeures : (i) la compétition pour les terres, pressées de fournir non seulement l’alimentation, mais de plus en plus de l’espace ou des produits aux secteurs industriels, énergétiques, urbains, miniers,  (ii) le rôle majeur de la matière organique des sols dans la séquestration du carbone atmosphérique et la voie possible qu’offrent ainsi les sols dans l’atténuation des changements climatiques, (iii) . Iii) les connaissances que l’on commence à avoir sur les communautés vivantes des sols, notamment microbiennes, (iv) la concurrence internationale dans l’acquisition des sols fertiles (accaparement des terres liée à de nombreux facteurs (sécurisation de filière alimentaire et agroénergétique, spéculation foncière, etc.) ,     En témoignent notamment 2015 déclarée par les Nations Unies « Année Internationale des Sols », le lancement par la FAO du Partenariat Mondial des Sols et la Global Soil Week organisée en Allemagne depuis deux ans.

            Le sol constitue l’élément clef de ce que deux grandes agences de financement de la recherche (National Science Foundation aux Etats-Unis ; Agence Nationale de la Recherche) désignent comme étant la « zone critique » pour l’humanité, celle qui s’étend depuis la cime de la végétation jusqu’à la roche saine et l’aquifère. Il se trouve en interactions avec l’atmosphère, la biosphère et l’hydrosphère et garantie leur fonctionnement ainsi que l’équilibre des cycles géochimiques. Dès lors, comme l’ont récemment montré les prospectives menées sur les sols à l’Alliance pour l’Environnement, à l’ANR et au CNRS, son étude mobilise un très grand nombre de disciplines depuis la géologie, la géochimie, jusqu’au droit foncier, l’économie, la sociologie, l’urbanisme, en passant par la géomorphologie, la climatologie, l’écologie, l’agronomie, l’hydrologie, la géotechnie et bien sûr la science du sol et devrait intéresser le monde politique.

Objectifs :

- Constituer un groupe transverse qui permette de mobiliser des compétences disciplinaires très diverses pour émettre des recommandations de l’Académie d’Agriculture aux pouvoirs publics et aux différentes parties prenantes, tant vers la recherche sur l’usage des sols que vers les décisions politiques.

-  Sensibiliser le grand public aux enjeux sociétaux liés aux sols, en combattant les idées reçues ou trop simplistes.

Groupe de travail inter-académies sur l'Antibiorésistance

Objectif

Académie d'agriculture de France, Académie nationale de médecine, Académie nationale de Pharmacie, Académie Vétérinaire de France

Groupe interacadémique Académie d'agriculture de France - Académies des Technologies : nouvelles biotechnologies

Objectif

Groupe international

Objectif

N3AF

Objectif

Nouvelles biotechnologies agricoles et alimentaires

Objectif

Liste du groupe :

BOUQUERY Jean-Marie (bouquery@noos.fr)

CHARVET Jean-Paul (jean-paul.charvet@wanadoo.fr)

DATTÉE Yvette (yvette.dattee@gmail.com)

DÉLOS Marc (marc.delos@agriculture.gouv.fr)

GALLAIS André (gallais@moulon.inra.fr)

GATE Philippe (p.gate@arvalisinstitutduvegetal.fr)

GRACIEN Philippe (p.gracien@noos.fr)

HOUDEBINE Louis-Marie (louis.houdebine@jouy.inra.fr)

KRESSMANN Gil (gil.kressmann@wanadoo.fr)

LAQUIEZE Brigitte (brigitte.laquieze@educagri.fr)

LE BUANEC Bernard (b.lebuanec@orange.fr)

MAUCHAMP Bernard (papy.bombyx@wanadoo.fr)

MOROT-GAUDRY Jean-François (jf.morot-gaudry@orange.fr)

PELLETIER Georges (georges.pelletier@versailles.inra.fr)

PERNOLLET Jean-Claude (jc.pernollet@sfr.fr)

PLANCHENAULT Dominique (dominique.planchenault@agriculture.gouv.fr)

REGNAULT-ROGER Catherine (catherine.regnault-roger@univ-pau.fr)

SERPELLONI Michel (michel@serpelloni.nom.fr

RICROCH Agnès (agnes.ricroch@agroparistech.fr)

RICHARD-MOLARD Marc(marc.richard-molard@ibv-blog.com)

Petits livres de l'Académie

Objectif

Nommé sur proposition du Secrétaire perpétuel et du Bureau, le Comité éditorial des Livres de l’Académie d’agriculture de France  a pour objectif de mettre en œuvre une démarche éditoriale d’ouvrages de l’Académie. Il est l’interface entre l’Académie et les maisons d’édition qui ont accepté de publier des collections d’ouvrages de l’Académie et des livres qui reçoivent le label de l’’Académie. Il examine les propositions de publications que les académiciens lui soumettent dans une volonté d’accompagnement des projets.  Son but est faire rayonner l’Académie à travers la production littéraire et scientifique des auteurs.

Composition :

Le Comité éditorial de l’Institution a été nommé le 24 juin 2015. Au 26 janvier 2016, il est composé des académiciens suivants
- Mme Catherine Regnault-Roger, Secrétaire de la section Productions végétales et Présidente du Comité éditorial
- Mme Nadine Vivier, Secrétaire de la section Sciences humaines et sociales
- M. Jean-Louis Bernard, Secrétaire de la section  Agrofournitures
- M.Christian Férault, Chargé de mission auprès du Secrétaire perpétuel.
- M. Jean-François Morot-Gaudry, Président Honoraire de l’Académie d’agriculture de France.

Maisons d’éditions partenaires
Les Éditions du Groupe  France Agricole (collection les Livres de l’Académie d’agriculture de France)
Les Presses des Mines (collection Académie d’agriculture)
Les Éditions Quae (ouvrages labellisés Académie insérés dans deux collection « Clés pour comprendre » et « Enjeux sciences »).
Contact

Politique agricole commune

Objectif

le groupe « PAC » a étudié le projet de réforme de la PAC et notamment les conditions d’application des aides du premier pilier. Il a rédigé une note de synthèse sur les marges de manœuvre pour la politique agricole française dans le cadre de la future réforme de la PAC. Cette contribution de l’Académie a été transmise au Ministre de l’Agriculture ainsi qu’aux diverses personnalités en charge de ce dossier. Son objet est d’aider les pouvoirs publics et l’ensemble des décideurs, à adapter la politique agricole de la France au futur contexte européen et à préparer la loi d’avenir en cours d’élaboration.

Au cours d’une réunion avec des intervenants extérieurs, le groupe a également étudié les modalités de mise en œuvre et l’emploi des fonds du deuxième pilier (développement rural) de la PAC.

Potentiels de la science pour une agriculture durable

Objectif

Groupe de travail sur les potentiels de la science pour l’avenir de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement.

L’état des lieux que l’AAF a réalisé en 2009 sur les voies et les moyens pour accroître la production agricole mondiale se limitait aux progrès fondés sur la projection des connaissances actuelles, sans prendre en compte, par précaution, les avancées scientifiques probables. Or la vitesse actuelle du progrès scientifique, notamment en biologie, est telle que les retombées agronomiques potentielles en seront certainement considérables. Tout en étant consciente que les progrès scientifiques décisifs ne sont pas prévisibles, ce groupe de réflexion et prospective se penche sur les capacités de la science à améliorer la production agricole. Le terme amélioration se rapporte non seulement à la production et à la qualité des produits et de leur conservation, mais aussi à la préservation de l’environnement. En outre par science il faut entendre non seulement science fondamentale, dont les applications prennent souvent quelques décennies à produire leurs effets, mais aussi ses développements en cours de mise en œuvre. Il s’agit de croiser, sans a priori ni exclusive, les acquis cognitifs les plus récents avec les attentes technologiques nécessaires à une agriculture durable. Ces réflexions aboutissent à une trentaine d’articles dans des domaines très variés qui sous-tendent les progrès à venir à court et moyen terme

Relations Académie/Enseignement supérieur agronomique

Objectif

L'Académie d'Agriculture de France a créé un groupe de travail intitulé Relations Académie/Enseignement Supérieur Agronomique dans le but de mieux faire connaître ses activités aux Etablissements  (Écoles d'Ingénieurs et Formations Universitaires ) dispensant une formation dans ses domaines de compétence. Elle se propose de mieux associer les enseignants , les chercheurs et les étudiants à ses travaux.

Utilisation des drones en agriculture

Objectif